Portrait

Valérie et Gilles avaient envie de créer un endroit qui leur ressemble. Faut bien avouer qu’il est mignon, leur petit Flacon. 

Alice n’est plus ici, mais les merveilles sont affichées sur de petites ardoises accrochées au mur. Ainsi sont annoncées les bouteilles disponibles dans ce bar à vins près de Pey-Berland. Pas de grands noms mais aucune petite bouteille. Gilles a le don de dégoter –autour et loin de Bordeaux – des producteurs qui travaillent souvent bio ou naturel. Mais que serait-il sans Valérie, sa compagne qui s’est mise en cuisine, juste derrière le comptoir ? Un petit lapin sans veste, sans doute. Comme l’enseigne de l’établissement : un lapin qui court avec deux bouteilles glissées dans sa sacoche. « C’est le graphiste qui a pensé à Alice au Pays des Merveilles, quand on lui a dit comment on voulait appeler notre bar à vins », raconte Valérie avec son accent du soleil. Vous savez, elle boit au flacon pour rétrécir et passer à travers la serrure… » Mais oui, on voit et on se dit que l’ami Lewis Carroll a dû fréquenter quelques estaminets pour alimenter son imagination. Donc, au Flacon, on y boit et on y mange. Bien et bien. A moins que ça ne soit l’inverse. D’ailleurs, l’appellation « bar à vins » est réductrice. Ne comptez pas trop vous enfiler des quilles en commandant des planches de charcuterie ou de fromage pour en mieux mesurer les arômes.

Car Valérie fait dans la tapa bistronomique. Une idée ? Plutôt plusieurs : mini burger au jarret de bœuf, macaron de boudin noir au piment d’Espelette, rillettes de thon au citron vert et ponzu. Après, c’est à vous de voir, bien conseillés par l’ami Gilles, il y a des vins disponibles au verre et des bouteilles pour tous les goûts. L’endroit est chaleureux avec ses vingt-quatre places assises TTC (entre les tabourets au bar, les banquettes de groupes et les chaises pour le coin des amoureux). Un conseil : réservez ou armez-vous de patience car elle sera récompensée. Réputé pour être l’endroit idoine où commencer une belle soirée, on en connaît qui l’y ont terminée aussi, car c’est une adresse à bien retenir quand on a la faim tardive.