Portrait

On dirait qu’un jardin a poussé sur le trottoir de la rue de la Fontaine-au-Roi. Les cagettes de fruits et légumes, les plantes, les fleurs, certaines sauvages presque toutes méconnues, créent cet îlot de campagne au cœur de la ville.

Guillaume, c’est l’ami que tu as rencontré dans un arbre par une chaude journée d’été. Le tenancier de L’Épicerie Végétale a des racines profondément ancrées dans la terre lointaine du Minervois, là où il y a le château de Carcassonne et où il s’est fait son palais. Il y a grandi à l’orée d’une châtaigneraie, c’est sûrement pour cela qu’il sait encore si bien parler aux végétaux. D’abord photographe (une autre de ses passions), il est revenu aux fruits et légumes : « j’avais ça en moi depuis tout petit ». Après s’être remis à jour chez un maraîcher, il a pu, depuis octobre dernier, ouvrir ce lieu insolite et attirant. Fruits, légumes, fleurs, plantes mais aussi des jus originaux, ses produits, il les regarde d’abord mais, « il faut les goûter pour savoir s’ils sont bons », prévient-il.
Oui, le lieu est beau, esthétique, photogénique et un peu féérique.
Mais l’épicerie c’est bien plus qu’une carte postale pour les magazines. C’est aussi une équipe qui bosse dur, avec un sens de la clientèle très important, et puis c’est de l’humour, et ça, ça fait du bien !