Portrait

Les Pères Pop, c’est ta maison. Le foyer. L’endroit où tu as toujours envie d’aller, peu importe l’heure de la journée.

Tu viens y prendre un café après avoir déposé les enfants à l’école, pour le-menu-superstar-de-la-pause-dej-pas-cher, pour réviser ton bac l’après-midi, pour l’apéro avec les potos, et aussi pour l’anniversaire surprise de ta soeur parce qu’il y a assez de place pour faire tenir tous les copains et la bière est solidaire.
Y’a un mec du quartier qui dort dans un fauteuil et qui arrose les plantes après sa sieste. Minou, c’est ta grande soeur qui cuisine mieux que dans tes rêves. Une iranienne petit dragon,qui a commencé par des études de traduction avant de se former à la pâtisserie et de devenir chef de cuisine en deux ans. Une surdouée, qui te lit ton horoscope en te nourrissant de riz au lait tout doux.
Le lieu ne dort jamais avec une équipe éclectique qui se relaie 7 jours sur 7 : Patricia, Simon, Léon, Loren, Lorène, Laurence, Rachel, Sandrine, Ricardo. Et Greg, en papa gâteau de cette grande fratrie enchantée.
Chacun son caractère, son parcours – en général aux Pères Pop on embauche des personnes atypiques qui ne viennent pas forcément de la restauration mais qui apprennent le métier à la sauce Buzenval.
On vous recommande : la soirée du Beaujolais nouveau où le tôlier vous accueille perché sur un tonneau.