Portrait

Ils pourraient se la péter avec l’ouverture de leur troisième « Maison », rue du Faubourg Saint-Martin, après celles d’Odéon et des Puces de Saint-Ouen. Mais ce n’est pas le genre de Pierre, associé avec Tanguy dans cette entreprise :

« Nous n’avons rien révolutionné. Des restaurants de burgers de qualité existaient à Paris avant nous. Nous sommes même arrivés avec un an et demi de retard… », assure Pierre. Mais avec la recette du succès : « nous avions juste envie de bien faire avec des bons produits, un bon accueil et de la bonne musique… ».
Pour les produits, ils ont tapé haut avec les buns qui arrivent tout chauds de chez Poilâne, la viande, hachée sur place, de chez Hugo Desnoyer. Évidemment, les frites sont « Maison ».

La carte est courte avec seulement quatre burgers (dont un végétarien) mais, comme le dit Pierre, « pour chaque plat, nous utilisons les codes de la cuisine classique ». La même attention est portée au contenu des verres avec les vins, bien sûr, mais aussi les cocktails maison (avec ou sans alcool), la bière et le café, produits artisanaux.