Portrait

Le nom en dit long : oui, il s’agit bien d’un restaurant où dominent les produits de la mer salée (fournis par la Pêche Petits Bateaux) et, yes, il est géré par des Anglo-Saxons aux références reconnues dans la bistronomie parisienne…

et même mondiale. Associée à Gary et Ian, patrons de l’Express Bar de la rue Saint-Maur, l’Australienne Abigail anime joyeusement cet endroit totalement rénové à deux pas du Square Gardette. « Nous voulions mettre l’accent sur les poissons et fruits de mer de qualité, précise-t-elle, mais nous avons aussi de la viande. On nous livre la bête entière et on la cuisine de la tête à la queue… »
Le chef c’est Daniel Morgan, un pirate tatoué débarqué de Sheffield, ville anglaise où siège le syndicat national des travailleurs de mines et qui a enfanté le groupe de rock des Arctic Monkeys. On est loin de Buckingham Palace quoi. Avec son allure de bad boy, on pourrait s’attendre à se faire mordre, mais en fait il est aussi gentil et poli que Mister Darcy. C’est à Copenhague (Noma), Tokyo (Narisawa) ou Londres (The Square) que Daniel a acquis ses lettres de créances. Il manquait Paris à son périple et il assure n’avoir jamais travaillé de meilleurs produits qu’ici. Abi, tout en douceur et carrure, te dit très tranquillement qu’il « faut que tu reviennes pour manger hein? ». Bien oui ; puis elle renouvelle son invitation à la visite suivante, affichant le sourire en coin de quelqu’un qui chérit un secret bien gardé. Donc, un jour tu viens déjeuner ; et là tu te prends une claque en contenant un immense « OH MY GOD !!!!!!! ».