Portrait

On vous présente les premiers de la classe, les petits fayots du groupe. Théo Pourriat et Bertrand Grébaut se connaissent depuis le lycée, et ont ouvert ensemble, en 2011, le restaurant Septime qui a un peu révolutionné le monde de la gastronomie

Ils deviennent, très vite, le premier restaurant étoilé Michelin de l’Est parisien, sans nappes blanches et avec des serveurs en baskets. Rapidement suit l’ouverture de deux autres restaurants, Clamato et Septime la Cave. Depuis, tout roule ! A eux deux, ils ont énormément œuvré pour la démocratisation de la gastronomie. Bertrand côté cuisine en proposant des plats de ouf à un prix tout à fait abordable, Théo en salle où la rigueur d’un service à la hauteur nécessite une approche décomplexée.

On sent qu’il s’agit d’un projet sur le long-terme, et que l’accomplissement Septime n’est que le premier chapitre de la démonstration, autour de la relation que les français entretiennent avec le restaurant, et plus largement avec l’alimentation. On s’était dit que ça serait sûrement tendu d’attirer leur attention pour leur proposer de participer à Ernest, les équipes des grandes maisons étant généralement très/trop sollicitées.

Et en fait non. Bertrand passe encore la majorité de son temps au restaurant, et Théo, tout sourire, maintient la proximité nécessaire à un établissement fortement ancré dans la vie de son quartier. Le lieu est en permanente effervescence, même entre les services : des membres du staff partout, des gens qui attendent pour des rendez-vous. Mais il y a quelque chose dans l’air, un petit clin d’œil de canaille qui vous sourit et vous fait penser «Mince ! Ça bosse dur ici mais ça doit être vraiment chouette de faire partie de cette famille ! ».