« It’s good because we care », le gimmick d’Holybelly résume à lui seul la philosophie de ce dealer de petits déjeuners et de ses fondateurs Sarah Mouchot et Nicolas Alary. Déjà six ans que le couple et son équipe régalent les parisiens et le monde entier de délicieux pancakes aux fruits de saison, d’œufs et de bacon… le tout arrosé d’excellents cafés de spécialité.

Portrait

« It’s good because we care »

Au numéro 5 de la rue Lucien Sampaix, les produits locaux (dans la mesure du possible) et de saison sont au menu des fameux petits déjeuners mais aussi des « specials », avec une carte qui change tous les jours. La proposition est sans limite : huevos rancheros, poutine, chili, tonkastu…témoignages des nombreux voyages de Sarah et Nico (qui ont vécu au Canada et en Australie) et des origines multiples de l’équipe.

Au numéro 19, le grand frère qui a réouvert cette année, sert une cuisine de bistrot créative accompagnée de vins nature. Et des beignets au dulce de leche à se damner.

Holybelly, c’est aussi une aventure entrepreneuriale, narrée au quotidien par Nico sur instagram et sur Youtube. Il raconte l’envers du décor du métier de restaurateur, ses joies, ses peines, ses succès et ses galères, avec sincérité et bienveillance.

C’est aussi là que l’on comprend que dans l’assiette et en dehors, rien n’est laissé au hasard. Chaque élément de décor, chaque recoin, chaque recette sont investis avec le même soin, la même minutie et toujours, cette envie de faire plaisir.