Trois B

Informations Pratiques

Chef

Greg

Type de cuisine

Responsable, franche et soucieuse des saisons

Adresse

48 avenue Jean Jaurès 75019 Paris

Horaires

Mardi - Vendredi = 12h-14h puis 19h-22h
Samedi = 12h30-14h30 puis 19h30-22h30

 

Au numéro 48 de la grande avenue Jean Jaurès, posé parmi les immeubles bruts entre Jaurès et Laumière, se trouve Trois B,  restaurant où il fait bon vivre, bon boire et bon manger ! 

 

Ouvert il y a 5 ans en tant que restaurant de boulettes par Victor Allenou et son comparse de l’époque Arthur Manet, il a connu plusieurs phases d’évolution jusqu’à arriver à sa forme actuelle : un joli lieu soigneusement décoré, une cuisine de saison sans artifices, compréhensible dans l’assiette et précise, et un taulier qui a de la bouteille. Car quand on parle des Trois B, on est aussi obligé de parler du vin !

Au début de l’aventure, Victor n’y connaissait pas grand-chose au vin et aujourd’hui sa cave compte plus de 60 références de vins naturels, dont 10 qui changent tous les mois. 

 

Victor fait de la resto parce qu’il aime les restos, la chaleur humaine qui se dégage d’un lieu. Regarder autour de soi quand on essuie les verres et capter la magie du moment, se rendre compte qu’on connaît au moins une personne par tablée, voir un client pousser la porte et se rendre compte qu’il connaît la moitié de la salle. 

Quand on lui demande ce qu’il préfère, c’est “un beau rush bien réussi, une belle danse, tu valses entre les tables, tu sers des verres, serre des pinces, pose sur des tables des assiettes dont tu es fier et les gens sont heureux. Un rapport grisant aux clients, et la joie quand le samedi soir à minuit, on regarde la semaine passée : on a réussi et le travail était bien fait !” 

En cuisine depuis Septembre 2022, on retrouve Gregory. Ancien responsable commercial chez la FNAC avec une “brigade” de 40 personnes, il a décidé de troquer les excels pour un tablier il y a 4 ans. Double diplôme de Ferrandi en poche, c’est après un passage dans deux étoilés et d’autres belles adresses qu’il a posé ses couteaux aux Trois B, où il propose une cuisine à la fois “simple” et précise, lisible pour toutes et tous, à partir de produits extra frais soigneusement sélectionnés auprès de petits producteurs.

Son dada ? Les légumes, qui lui permettent d’inventer et réinventer une multitude de plats, de l’entrée au dessert. Tout est utilisé, de la tête à la queue, et s’il venait à rester quelques épluchures après en avoir utilisé pour préparer des bouillons, le resto a son propre compost.

Et si Greg a décidé de se lancer en cuisine, c’est pour défendre la durabilité de la démarche, la responsabilité dans le choix des produits proposés. L’alimentation est pour lui un des sujets de société les plus sérieux, et c’est ce qui l’a convaincu de rejoindre la team Trois B : le sourcing des producteurs, une cuisine traditionnelle et bien faite sans fioritures, donner du plaisir aux gens.

Aux Trois B, on se fournit à la ferme des Trois Parcelles dans le Loiret, avec des produits ultras frais, la viande vient de chez nos copains de Racine en Normandie ou de la Maison Montalet dans le Tarn, le poisson est issu de la pêche durable… Des valeurs et un amour du circuit court qui font que rejoindre la famille Ernest était pour Victor “une suite logique dans nos engagements ». C’est grâce à Rachel Fontanier, bénévole Ernest qui fut cheffe du resto pendant un temps, qu’il entend parler d’Ernest. Depuis, on aime bien s’appeler pour se donner des nouvelles, de galère de dégâts de eaux à réussites de projets !

← Retour aux restaurants

contact@hello-ernest.com

Association Ernest Loi 1901